Youpi

Rédigé par Sébastien Bruneau | Classé dans : Intégrale de F.dl

10
06 | 11

Non, il n'est pas 4h du matin... Juste 2h. Pour une fois. Je vais peux-être vous étonner, mais je vais écrire un deuxième article consécutif à connotation plutôt positive (je vous préviens, ça ne va pas durer).

Je ne suis pas shooté à quelques vapeurs que ce soit ; Pourtant, Je suis dans un état plutôt cool. Je viens de faire le bilan de cette saison 2010/2011, et je m'aperçois qu'au final, j'y ait connu plus de bien que de mal (youpi !), même si Roger n'a finalement pas remporté Roland Garros (comment ça, vous ne voyez pas le rapport ?).

Note : en lisant cet article, il faut crier les "youpi !", à haute voix, avec une voix aigüe, et en levant bêtement les bras en "V" à chaque fois.

C'est ce mois de juin que je déteste tant qui va au final peut-être me permettre de faire le tri dans le fin fond de ma tête. Non, je ne vais pas enfin savoir si je suis schizophrène ou hyperactif, mais je vais plutôt enfin savoir ce que je veux vraiment (youpi !).

Déjà, dès ce week-end, ça sera l'apothéose (là, je viens de m'apercevoir que c'est la première fois que j'avais "apothéose") futsallistique. Les finales nationales chez nous (youpi !), des jolis matchs à arbitrer (youpi !), Scionzier qui ira peut-être loin (youpi !), et cette AG dimanche matin qui s'annonce fracassante (youpi !). J'annonce un week-end de folie (meurtrière) et je vais me faire plaisir (youpi !).

Bon et après ça, ce sont mes élèves chéris qui se lancent dans le grand bain. Je vise du 100% de réussite au bac, et j'espère 100% pour mes premières années à CPE et consors. Juste mes élèves de médecine qui me font assez peur. 10%, ça sera déjà bien... En tout cas, repenser à ça, ça me donne de l'envie pour la suite (youpi !), les concours, et cetera desunt, et patati et patata...

Après, ce n'est pas la peine de parler de master, d'agrég (youpi !), de capes, j'ai dis que cet article serait connoté positivement. Enfin, j'ai quand même une nouvelle proposition de bourse de thèse (youpi !). Que j'ai envoyé à la poubelle.

Niveau coines, ben 2010/2011, ce n'était vraiment pas mal du tout (youpi !). Niveau universitaire, c'était presque au top (youpi !). Niveau futsal, c'était bien cool (youpi !). Niveau coeur, je suis réparé (youpi !). Niveau à bulle, c'est presque droit (youpi !). Niveau supérieur, bientôt atteint (youpi !). Bref, juin, c'est le mois pour se rendre compte de sur qui l'on peut compter (je trouve cette phrase moche, mais j'arrive vraiment pas à la tourner dans un sens plus correct). Quand on enlève les gens qui nous ont lâché en octobre, ceux qui l'ont fait en décembre, ceux en février, puis ceux en mars, ceux en avril, ceux en mai, et ceux en juin... ben, il ne reste plus grand monde. Mais, "plus grand monde", ça ne veut pas dire "personne" (youpi !).

Définitivement, il n'existe qu'une seule personne au monde qui peut me supporter H-24 (youpi !), et c'est une des trois seules personnes qui auront lu cet article jusqu'au bout (youpi !). Et si je l'avais écris en Sbéquéen, ç'aurait été la seule. Iznite, ma vilaine ?

Allez, dodo...
Pas trop mal aux bras sinon ?

Mots clés : Aucun

Commentaires

Le 14 juin 2011 Oursette a dit :

#1

Cédanldide mon vilain chéri ! Niveau bras ça va, je pense qu'ils vont s'en remettre...

Fil des commentaires de cet article

Ecrire un commentaire




Quelle est la deuxième lettre du mot ichab ? :